En pleine canicule, une information glaçante !

Cette information est traitée en sujet numéro 3 ou 4 de nos journaux télévisé alors qu’elle devrait faire la une de tous les journaux télévisés du monde entier.
Hier à Vancouver, la température est montée à 49..5 degrés et 130 personnes sont décédées de mort subite due à la chaleur sur la côte ouest du Canada.
C’est à ma connaissance la première fois que cette cause de décès se produit à une aussi grande échelle, sur une journée dans un pays de l’hémisphère nord.
Le réchauffement climatique, ce n’est pas seulement une option à ressortir opportunément au moment des élections. Cela doit concerner tout le monde avant qu’il ne soit trop tard.

La BEI freine l’extension du T2 de l’aéroport de Nice Côte d’Azur

C’est un coup de main inespéré que, nous, opposants à l’extension de ce terminal 2, venons de recevoir de la part de la Banque Européenne d’investissement.
La BEI confirme qu’elle honorera le prêt de 100 millions d’euros qu’ elle avait accordé en 2015 pour l’extension du T2, mais qu’elle n’ira pas au delà. Autrement dit le second prêt sollicité en 2018 ne sera pas accordé.
Ce n’est pas une mesure propre à notre aéroport mais une décision de la BEI qui n’aidera plus les projets d’extension d’aéroports en Europe. Décision dont on ne peut que se féliciter.
Un coup dur pour ceux qui ne veulent rien entendre et demeurent sourds à nos protestations.
Cette nouvelle donne pose la question de l’utilité et de l’opportunité de construire un nouveau PEX à l’emplacement actuel du MIN.
Plus que jamais l’urgence est à la diversification de nos activités économiques. Quand je vois que plus d’un millier de chambres d’hôtel seront livrées entre 2020 et 2022 je suis perplexe.

Oui aux zones 30 en ville.

Cette question revient dans le débat. C’était l’une des propositions de Nice au Cœur dans notre projet municipal. Je me réjouis donc que cette mesure soit à nouveau d’actualité.
Nous avions un objectif : faire baisser le nombre d’accidents de la la circulation de 25%.
Le développement des zones 30 est l’un des moyens d’y parvenir.
Les zones 30, c’est plus de sécurité routière. Mais il faut réfléchir à un aménagement global car limiter cette mesure à l’hypercentre serait une erreur. Il faut au moins l’étendre aux abords de l’ensemble des bâtiments scolaires communaux mais aussi à tous les collèges et lycées pour protéger notre jeunesse.
Cela améliorera aussi la qualité de la vie, moins de bruit et moins de pollution.