Random header image... Refresh for more!

Catégorie — élections municipales

Merci de votre confiance !

 

Merci aux militants socialistes qui ont décidé de soutenir ma candidature aux #Municipales2020 à plus de 90%. Une magnifique réponse.

Merci à l’appel des 600 qui a été très important aussi et sans lequel nous n’en serions pas là. C’est désormais que tout commence. #Nice06

Et maintenant on va dépoussiérer la gauche avec la plate-forme citoyenne Nice au Cœur pour la rassembler.

novembre 16, 2019   Commentaires fermés sur Merci de votre confiance !

Ma réaction à « l’appel des 400 pour Nice »

Je mesure pleinement la responsabilité supplémentaire que me donne la puissance de « l’appel des 400 pour Nice », venu de la société civile, et qui est en train de s’amplifier.

Je dis à ses initiateurs que j’y suis sensible, qu’il s’agit d’un encouragement précieux, que je leur répondrai rapidement et que je ne me déroberai pas.

Cet appel montre aussi à quel point cette gauche sympathisante, investie dans les syndicats, les associations, non engagée dans les partis politiques, est désireuse d’unité et de rassemblement.

Cela fait un moment que j’ai acquis cette certitude. Ce sont les citoyens qui partagent nos valeurs et qui sont lassés de les voir piétinées par un libéralisme triomphant, qui vont montrer le chemin aux forces de gauche et de progrès et plus généralement aux Niçoises et Niçois qui souhaitent une autre alternative à Christian Estrosi que celle proposée par l’extrême droite.

Patrick Allemand

octobre 24, 2019   Commentaires fermés sur Ma réaction à « l’appel des 400 pour Nice »

« L’ appel des 400 pour Nice »

 

Organisée par Nice au Cœur, Françoise Assus Juttner, a tenu cet après midi une conférence de presse avec Jean Jacques Palos, Annie Promonet, Nicolas Delaire et Albane Bastian annoncant l’appel que 400 niçoises et niçois ont signé pour les élections municipales des 15 et 22 mars prochains.

« L’appel des 400 pour Nice »

Nice Au cœur a été interpellé ci et là, face à une gauche dont la dispersion surprend et désole ceux qui veulent au contraire que nous soyons forts et unis.

L’initiative a été prise qu’ils se manifestent par un appel. Ils sont à ce jour 400, et nous recevons des signatures tous les jours.

Cet appel vient de tous ceux qui représentent une volonté citoyenne à gauche à Nice.

Ils représentent la diversité de la ville et ce sont des forces vives, venant de tous horizons, qu’ils soient artisans, ouvriers, chefs d’entreprises, agents immobiliers, de profession libérale ou salariée, fonctionnaires, enseignants ou sans emploi, responsables culturels, responsables associatifs ou syndicaux, sportifs ordinaires ou de haut niveau voire champions internationaux, ce sont des infirmiers et autres soignants hospitaliers, quelques soient leurs postes, ce sont aussi des bénévoles, qui connaissent les enjeux sociaux, comme, par exemple ceux qui pratiquent la maraude pour nourrir ou secourir les sans-abris. Les exemples sont multiples et de tout secteur.

Ils habitent les quartiers les plus divers, ils sont de toute confession, et même aussi sans confession, il y a des militants qui se sont éloignés des partis, ils peuvent être aussi de simples électeurs qui aiment leur ville et restent concernés par son avenir.

Ils peuvent venir des familles les plus anciennes ici, comme ils peuvent représenter ces nouvelles générations de Niçois venant de tous les continents.

Tous ont été attentifs au travail sans relâche de Patrick Allemand, en sa qualité d’élu de l’opposition, ils l’ont vu à l’œuvre dans tous les dossiers sensibles qui se présentent et qui les concernent de prés, quel que soit le sujet.

Ils mettent beaucoup d’espoir en lui car ils savent que lui seul peut poursuivre ces actions essentielles, avec tous ceux qui sont et seront autour de lui.

J’appelle à l’amplification de cette mobilisation et je vous invite à la rejoindre par courriel sur contact@niceaucoeur.fr en précisant vos nom, prénom et adresse.

Françoise Assus-Juttner
Porte parole de l’Appel des 400

octobre 21, 2019   Commentaires fermés sur « L’ appel des 400 pour Nice »