Souvenez vous la gratuité des transports pour les 18-25 ans toute la semaine, c’était une proposition de Nice au Cœur aux dernières élections municipales.

L’exécutif municipal y vient et annonce cette gratuité uniquement pour le weekend end.
C’est un premier pas. Mobilisons nous pour que cette gratuité devienne totale tous les jours de la semaine. Là ce serait une mesure significative pour la jeunesse niçoise !

Gratuité du stationnement à partir de 18 heures !

La ville de Nice a rétabli le stationnement payant depuis mercredi afin de faciliter les rotations de véhicules.
Elle annonce hier que la plage payante se terminera à 18h et non à 20h comme auparavant.
Cette mesure est présentée comme une mesure généreuse de la part de la ville.
Mais elle ne fait que prendre en compte le couvre feu imposé dès 18h.
Laisser le stationnement payant jusqu’à 20h serait entériner le fait qu’il y a encore des rotations après 18h et donc que le couvre feu n’est pas respecté.

Ligne Nice-tende, le mur à arcatures de Fontan bloque la réouverture de la ligne SNCF.

Tout le monde a en mémoire la photographie incroyable qui illustre ce post et qui démontre que dire que la ligne SNCF Nice-Breil ne tient qu’à un fil n’est pas seulement une formule.
Alors que la ligne SNCF devait rouvrir le 18 janvier 2021, l’affaissement observé au viaduc des « Trois Arches » à Fontan complique singulièrement la donne.
Malgré les dégâts considérables qu’elle a subi, la ligne SNCF demeure l’espoir le plus rapide de désenclaver cette vallée de la Roya vers la Côte d’Azur mais également vers le Nord , via Limone et Cuneo.
Il est donc primordial que ce secteur SNCF soit remis en circulation en priorité, quitte à prévoir un scénario alternatif s’il s’avérait impossible de consolider l’édifice en raison de mouvements de la falaise, pas tout à fait stabilisée depuis le passage d’Alex le 2 octobre.

Miqueou de Nissa nous a quitté.

Je le connaissais depuis mes premières années de militantisme. Il était d’une loyauté et d’une disponibilité sans pareille.
C’était un enseignant qui a laissé à tous ses élèves un souvenir vivace. C’est ce que m’en disait hier soir Marc-Antoine Orsini , secrétaire de la section de La Trinité qui avait été un de ces élèves.
Michel souhaitait être à la retraite pour s’impliquer encore plus, ce qu’il fit. Lorsque j’étais conseiller général à Bon Voyage, il était une véritable vigie, toujours prêt à me signaler un problème. Il était dévoué car il aimait les autres.
Il n’avait pas complètement abandonné l’Education Nationale puisqu’il exerçait les fonctions de DDEN.
Il n y avait pas une boîte aux lettres des quartiers est qu’il ne connaissait avec Jules.
Michel et Jules, les deux inséparables. Ils étaient extraordinaires. On les appelait les deux dinosaures, ou »Jules et Jim ». J’ai pour eux deux beaucoup de reconnaissance.
Les deux presque octogénaires s’étaient fait, il y a quelques mois encore verbaliser par la police municipale de la Trinité alors qu’il assuraient une affichage sauvage. Ils avaient été traité comme des délinquants.
Mais le binôme ne sera plus même s’il restera dans nos mémoires. Michel s’en est allé vaincu par la Covid. Trop tôt mais comme me disait Jules Santonocito hier soir « on est tous monté dans le train mais on ne sait pas dans quelle gare on descend « 
RIP Michel.
Un autre militant, Henri Sommaruga, de la section de Nice Ouest nous a également quitté. Je le connaissais moins mais j’avais beaucoup de considération et d’estime pour lui. Il était proche de Paul Cuturello et de Christine Mirauchaux
Une journée bien difficile.