Random header image... Refresh for more!

Musées à Nice : les économies de bouts de chandelle !

musee

A peine élu en 2008, Christian Estrosi avait pris une mesure spectaculaire en termes de communication : la gratuité intégrale des musées pour tout le monde, tous les jours de 10 heures à 18 heures, c’était simple.

Comme revenir là-dessus sans en avoir l’air ? La technique est rodée, c’est celle des petites touches comme pour le Parc Phoenix (entrée à 1 euro, puis à 2 euros, puis à 3 et désormais à 4 euros). Pour les musées c’est pareil.

Depuis 2 ans, il y avait eu un distinguo entre métropolitains et non métropolitains (pas seulement les touristes). Les métropolitains avaient conservé la gratuité et un pass à 10 euros sur 48 heures avait été instauré pour les autres.

A partir d’aujourd’hui, les musées passeront à l’heure d’hiver. Ils ne seront plus ouverts que de 11 heures à 18 heures au lieu de 10 heures à 18 heures qui deviendra l’horaire d’ouverture haute saison du 23 juin au 15 octobre. Une mesure pénalisant essentiellement les inactifs métropolitains.

Pour les non métropolitains ça se corse par contre. Ils avaient un pass à 10 euros pour 48 heures pour des horaires d’ouverture de 10 à 18 heures. Ils ont désormais un pass à 10 euros valable 24 heures et non plus 48 heures avec une amplitude horaire diminuée de 1 heure (11à 18 heures). Sinon, il faudra reprendre un pass à 10 euros le lendemain si les visites ne sont pas terminées.

Bref, tout cela paraît bien dérisoire. Nous demanderons en fin d’année le bilan comptable de cette décision censée faire de grosses économies à la ville de Nice.

  Commentaires fermés sur Musées à Nice : les économies de bouts de chandelle !

Attentat de Nice : 11 repérages en toute impunité !

attentat-nice-mediapart

Il ne s’agit pas pour les acteurs de la vie publique d’une révélation car cette information circule depuis un bon bout de temps. Je me suis fixé depuis le départ une ligne de conduite après l’attentat du 14 juillet, en parler peu.

J’ai toujours fait de la politique avec une certaine éthique. Dans le cas de Nice je n’ai pas dérogé à cette règle parce que j’ai toujours pensé que le risque zéro n’existe pas dans ce domaine et qu’il est facile de tenter de coller la responsabilité de ce qui est arrivé sur un autre.

Et puis je pense que ceux qui ont essayé d’exploiter politiquement cet attentat n’en sortiront pas grandis. C’est méprisable.

Enfin il y a une enquête judiciaire en cours et je fais confiance à la justice pour faire la lumière sur les éventuelles responsabilités des uns et des autres.

Mais le 19 décembre au conseil municipal, Christian Estrosi a dépassé les bornes en traitant Bernard Cazeneuve de Premier Menteur de France et de tricheur. C’est ce qui m’a conduit à quitter la salle avec Christine Dorejo, l’autre élue socialiste car il a refusé de retirer ces propos.

Nous étions un certain nombre à penser que le cauchemar de cette lamentable polémique des jours qui ont suivi l’attentat était définitivement close avec l’hommage national rendu par le Président de la République le 15 octobre sur la colline du Château. On s’est trompé !

Quasiment en même temps, Mediapart a révélé publiquement certains éléments de l’enquête. Parmi ces éléments, il en est un qui est particulièrement troublant et pour le coup à charge contre la ville de Nice. Cela explique mieux la nervosité de l’ex maire de Nice.

On apprend que le camion a effectué 11 repérages les jours précédents et le jour même. Comment en pleine psychose attentat, au sortir d’un Euro ultra-sécurisé, a t’on pu laisser cela se faire ?

Il y a là une énorme responsabilité qui suggère bien des questions. Qui visionne les images de vidéo-surveillance? S’agit il de policiers? Quelle formation ont ils? Je n’incrimine pas les agents en poste ce jour là mais ont ils été formés à autre chose que la vidéo-verbalisation qui elle fonctionne à merveille?

Qui est responsable du recrutement ? Qui a pris la décision de confier à du personnel sous qualifié le visionnage de la vidéo-surveillance ? Car manifestement ce ne sont pas des policiers qui, eux, sont formés à la détection des comportements anormaux. Or voir passer un 19 tonnes 11 fois en trois jours, c’est anormal. Pourquoi ce camion n’a t’il pas été contrôlé par la police municipale ? C’est à la justice de répondre à ces questions. Je ne suis pas magistrat, je ne fais que les poser.

Mais il est clair que si cet attentat avait pu être évité, c’est à ce niveau là que cela s’est joué ! Après le 14 juillet, à 22h30, lorsque le camion est monté sur le trottoir, peu importe qu’il y ait eu 10 ou 15 policiers municipaux et nationaux de plus sur la Promenade des Anglais, c’était trop tard !

  Commentaires fermés sur Attentat de Nice : 11 repérages en toute impunité !

L’extraordinaire exploit de Thomas Coville !

thomas-coville

Il est devenu le recordman du tour du monde en solitaire.

Il indique que son corps est fatigué. On le serait à moins. 49 jours sans dormir plus de trois heures d’affilées. Il a fait tomber la barrière mythique des 50 jours. Pour mesurer son exploit, il faut avoir en tête que le record absolu avec un équipage de 14 personnes est de 45 jours, soit à peine 4 jours de moins. Il est entré dans le cercle très fermé des très grands marins.

Sur la Côte d’Azur, l’impact de cet exploit est limité parce que même si la Méditerranée baigne nos rivages, nous n’avons pas la même culture que la Bretagne. La mer est moins présente dans notre quotidien.

Ce qu’il faut retenir, c’est que c’était sa cinquième tentative. Ce qui démontre qu’il faut savoir persévérer. Chacun est libre de penser son rêve, de le choisir et ensuite rien ni personne ne peut vous empêcher de le réaliser.

  Commentaires fermés sur L’extraordinaire exploit de Thomas Coville !

Gare du Sud : Pourquoi nous sommes contre l’appel à projet !

gare-du-sud

Lors du dernier conseil municipal, nous avions quitté la salle du conseil suite à un incident de séance et nous n’avons pas pu expliquer notre position sur ce dossier.

Il est pourtant très important pour l’avenir de tout le quartier de la Libération.

L’appel à projet concerne l’exploitation de la Halle de la Gare du Sud qui sera reconstituée. C’est un lieu emblématique de l’histoire de Nice et le classement de cette Halle a été une bataille politique importante.

C’est un enjeu stratégique majeur qui doit s’inscrire à la fois dans la requalification de tout l’axe Nord Sud (avec les projets de la gare Thiers et du Ray), dans la nécessaire redynamisation du marché de la Libération qui décline malgré son affluence le dimanche, en fin de matinée.

Dans le projet initial, ce devait être une halle marchande occupée par les maraîchers et commerçants de la Libération. Toutes les villes de la Riviera ont un marché ouvert, Cannes, Menton, Vintimille, San Remo. Nice avait l’occasion unique, dans ce cadre exceptionnel de devenir la plus belle halle marchande de toute la Riviera. Il semble que ce soit les tarifs de location, prohibitifs, qui aient effrayé les maraîchers. Car, il est très clair que la ville veut faire une bonne opération financière avant toute chose.

Cet appel à projet démontre en tout cas l’absence de vision alternative de la majorité municipale pour l’utilisation de la halle, alors que le projet date de plusieurs années. C’est un aveu d’échec. A défaut de projet, la ville cherche tout bonnement un locataire, en se contentant de lui demander son projet d’utilisation.

Il y a une absence totale de consultation des commerçants et de la population et nous le regrettons ! C’est dommage. La destination de cet équipement emblématique se prêtait parfaitement à une consultation citoyenne. Mais on paie la situation financière de la ville qui n’a plus les moyens de financer quoi que ce soit et qui évite de réfléchir à un équipement public.

Dans un souci de rentabilisation, c’est donc au futur locataire de définir ce qu’il y fera car quasiment tout est permis : Activités commerciales, culturelles, événementielles, halle gourmande.

L’imprécision du cahier des charges ne donne aucune garantie.

Ainsi, un opérateur de galerie commerciale peut, in fine, être choisi avec quelques enseignes d’habillement. La seule contrainte imposée est de rendre la halle vivante le soir. Et encore cet objectif est formulé au conditionnel, « il serait donc souhaitable ».

Autrement dit, le critère de sélection sera l’argent, le loyer, avec ce risque de voir des enseignes commerciales prêtes à payer plus cher que des activités culturelles. Les Niçois ne pourraient donc avoir qu’une vulgaire galerie commerciale de plus.

Je rêvais d’excellence, d’exceptionnel, d’une ambition à hauteur des enjeux pour ce merveilleux écrin que sera la Halle de la Gare du Sud. Au final, les Niçois n’aurons que de l’ordinaire, ou pire, du médiocre.

  Commentaires fermés sur Gare du Sud : Pourquoi nous sommes contre l’appel à projet !

Michèle Morgan vient de mourir !

michele-morgan

Lorsque j’étais enfant (la génération des années 60), c’était déjà une ancienne gloire, supplantée par de nouvelles beautés, Brigitte Bardot et Claudia Cardinale, entre autres.

C’était normal quand on remet en perspective le fait qu’elle était déjà une star avant guerre et après guerre. Mais pourtant Michèle Morgan ne s’est jamais éteinte.

Elle faisait partie du patrimoine de notre pays. Elle en fera toujours partie parce que le baiser de Jean Gabin et sa fameuse réplique « tu as de beaux yeux tu sais » ont traversé les générations d’amoureux du cinéma.

C’est l’occasion pour moi d’avoir en cette matinée, aussi, une pensée émue pour mes grands parents pour lesquels c’était « la » véritable star.

Avec Jean Gabin dans Quai des Brumes (1938).

  Commentaires fermés sur Michèle Morgan vient de mourir !