Le Tram ira bien à l’Ariane !

Christian Estrosi vient de le confirmer lors d’une conférence de presse.
C’est avant tout la victoire des Arianencs et l’issue favorable d’un combat qui aura duré plus de 10 ans.
Leur mobilisation ajoutée à la détermination d’un collectif d’associations citoyennes et de formations politiques qui a su se rassembler ont fini par peser lourd.
Il reste maintenant à bien travailler sur l’enquête publique afin de déterminer le meilleur tracé, les meilleurs emplacements pour les stations afin que ce soit la desserte la plus efficace.
C’est aux Arianencs de prendre leur destin en main. Nous serons là pour les accompagner.
Les travaux débuteront en 2024 pour une mise en service prévue début 2026 pour la première tranche jusqu’à l’Ariane Nord.
Le montant sera de 360 millions d’euros. Ce surcout s’explique par le choix d’un souterrain de 1,2 km pour relier Drap.
C’est pour vivre des jours comme celui là qu’on fait de la politique.

Tram à l’Ariane : nous avons fini par y arriver !

Je salue la décision de Christian Estrosi de mettre fin à une injustice en annonçant que l’Ariane serait bien desservie par le Tram.
Ce sera donc bien l’extension de la ligne 1 du tram qui desservira l’Ariane, la Trinité et Drap, mettant fin à cette injustice et cette ségrégation territoriale que nous avons tant de fois dénoncé
Cette décision définitive, on l’espère, va mettre un terme à un combat qui aura duré près de vingt ans et au travail d’un collectif que je salue ce matin.
Merci à toutes les organisations et associations qui n’ont jamais renoncé avec en premier lieu les Arianencs et leur président

Georges Claude Trova

, à l’association Les 3 T, à Nice au Cœur, au MRAP, à Attac, à Tous Citoyens, à Ensemble 06, aux partis politiques qui ont aidé, le PCF, le PS06, EELV, ainsi que le NPA. Chacun, avec ses nuances a contribué à cet heureux dénouement qui va vraiment changer la vie à l’Ariane et dans tout l’est de la ville.

N’est ce pas la raison même de nos engagements en politique ?

Transports publics à l’Ariane et à la Trinité : la fausse bonne solution du Rassemblement National.

Le RN vient de proposer sa solution pour régler la question des déplacements dans l’est de Nice. Il ne s’agit ni du BHNS, ni de l’extension de la ligne 1 du tramway, ni du « tram-train mais du… Train.
Cette solution, un temps préconisée par l’ancien député Rudy Salles a été abandonnée.
Elle n’offre pas la même qualité de service ni en terme de desserte, ni en terme de fréquence.
Un tram c’est une rame toutes les 5 mns dans la journée. Un train c’est un passage toutes les 20 mns, voir 30. Imaginer un desserte au quart d’heure relève de l’utopie pour le moment.
Un tram, c’est une desserte tout les 400 à 600 mètres, service qu’un train ne peut assurer. Le maillage territorial n’est aussi efficace.
Enfin cela laisse l’hôpital Sainte Marie et le quartier de l’Ariane sans solution ce que se garde bien de souligner le RN et ce n’est pas étonnant.

Communiqué de Presse

TRAM : Ne pas oublier l’extension de la ligne 1 du tram jusqu’à l’Ariane et La Trinité !
Le maillage par le tram de l’agglomération niçoise se poursuit avec l’annonce d’une ligne 4 partant du pôle multimodal de Saint Augustin, traversant le Var, Saint Laurent du Var et Cagnes sur Mer pour rejoindre son terminus après 7, 1 kms au stade Pierre Sauvaigo et au lycée Renoir. Il y aura 13 stations, une vitesse commerciale de 21 km/h pour un coût de 247 millions d’euros. On ne peut que s’en féliciter.
Nous avons toujours voté pour les délibérations concernant cette ligne 4 et nous serons très attentifs à la manière dont se déroulera l’enquête publique qui va s’ouvrir et à ses conclusions.
Toutefois « Nice au Cœur » demande au maire de Nice, président de la métropole, de respecter ses engagements publics concernant l’extension de la ligne 1 vers l’Ariane et Drap par La Trinité.
Nice au Cœur rappelle que plus de 30 000 personnes sont concernées sans compter les Paillons. Nous demandons à ce que le maire s’engage sur un calendrier précis comme il vient de la faire pour la ligne 4.
Patrick Allemand
Président de Nice au Cœur.