Random header image... Refresh for more!

Contador arrête ! Paris-Nice perd un de ses grands animateurs

Contador

L’Espagnol de 34 ans a annoncé lundi qu’il mettra un terme à sa carrière à la fin de la Vuelta, qu’il a remporté à trois reprises en quatre participations (2008, 2012 et 2014). Il a également gagné deux tours de France en 2007 et 2009 et deux Giros. Soit la bagatelle de 7 grands tours nationaux, ce qui le place dans le cercle des plus grands.

Il restera cette affaire de Clenbuterol qui le privera de deux autres succès, le tour de France 2010 et le tour d’Italie 2011, mais surtout entraînera une suspension de deux ans, après laquelle il n’est jamais revenu tout à fait à son meilleur niveau.

Avec l’Arrêt du « Pistolero », c’est surtout la disparition du peloton d’un coureur à panache comme le cyclisme n’en a que trop peu ! C’est pour Paris-Nice, notre épreuve, une perte immense. Il a toujours aimé Paris-Nice, épreuve qu’il a remporté deux fois en 2007 et 2010. Je me souviens en 2007 avoir vu cet homme réaliser quelque chose d’improbable juste sous la Chapelle, au plus dur de la grande Corniche et du col d’Eze. Il montait sur le grand plateau et sortait de roues David Rebellin, le leader qui perdait Paris-Nice dans la dernière étape.

Ce jour là, j’ai su que ce serait un des plus grands. Et ce ne sont pas les éditions 2016 et 2017 du Paris-Nice qui faciliteront son oubli, bien au contraire. Il a construit les ultimes étapes de sa légende dans les dernières étapes, en « mettant le feu » au peloton et en échouant les deux fois d’un rien. Battu de 4 secondes en 2016 par Geraint Thomas et battu de 2 secondes en 2017 par Sergio Henao avec le même scénario. A pleurer !

La Vuelta a décidé de rendre hommage à Alberto Contador en lui attribuant le dossard n°1. L’Espagnol, triple vainqueur de l’épreuve, a choisi son tour national pour clore cette carrière exceptionnelle.

  Commentaires fermés sur Contador arrête ! Paris-Nice perd un de ses grands animateurs

Oui au statut du conjoint présidentiel !

Brigitte Macron

Il y a des choses à dire sur le démarrage du quinquennat d’Emmanuel Macron, notamment la décision de baisser l’APL de 5 euros par mois, que je désapprouve totalement.

Autant l’attaquer sur le staut de la « premiere dame », c’est lui faire un mauvais procès dans un secteur où la création d’un statut n’amènerait que de la transparence et des règles dans un domaine où l’opacité règne depuis des décennies.

Il y a des décennies que la « première dame » bénéficie :
– d’un chauffeur,
– d’un service de sécurité,
– de secrétaires et collaborateurs,
– de bureaux et locaux à l’Elysée.

Personne ne sait combien ont couté à l’Etat Danielle Mitterrand, Bernadette Chirac, Cecilia Sarkozy, Carla Bruni, Valérie Trieweiller ou Julie Gayet.

Il est stupide d’attaquer une démarche qui vise à mieux encadrer une situation de fait, parce que, qu’on on le veuille ou non, le conjoint présidentiel n’est pas un Français comme les autres.

Seul bémol, je ne suis pas favorable à un statut de « première dame », mais plutôt favorable à un statut de conjoint présidentiel (ou concubin). Élire un homme président de la république n’est pas une fatalité, le tour d’une femme viendra bien un jour.

  Commentaires fermés sur Oui au statut du conjoint présidentiel !

Finalement Usain Bolt n’était qu’un homme !

 

Usain Bolt

 

Battu sur 100 m, il a échoué dans sa quête d’un 12ème titre mondial pour sa dernière course. Baisse de la motivation, moins d’entraînement, age tout simplement, l’homme aux 11 titres mondiaux et aux 8 titres olympiques a fait la course de trop.

Cela n’enlève rien à ce qu’il fut : le plus grand athlète de tous les temps ( à ce jour ).

  Commentaires fermés sur Finalement Usain Bolt n’était qu’un homme !

« Yes la meuf is dead »!

 

Sibeth Ndiaye

 

Ce SMS attribué à Sibeth Ndiaye pour évoquer la mort de Simone Veil déchaîne depuis trois jours la presse.

Cette situation est la conséquence de trois paramètres.

Il y a certainement chez une partie des détracteurs une dimension raciste. Une noire qui réussit, ça en dérange certains. Il suffit de regarder les commentaire sur la toile pour en prendre toute la dimension.

Mais il y a autre chose.

Depuis le début la stratégie de communication de l’Elysée déplait profondément à la presse. Parole présidentielle rare, très cadrée, peu dep off, jamais de réponse sur un autre sujet que l’objet d’une conférence de presse, etc. Il était évident qu’à la première occasion, la presse « se la paierait » car elle est considérée comme la responsable de ces choix de communication.

Et puis il y a tout simplement le changement générationnel. Sibeth Ndiaye est jeune et parle comme les jeunes. C’est tres maladroit pour la circonstance parce que Simone Veil est une icone mais elle n’était pas encore née en 1974. Cela montre peut-être un manque d’émotion, mais pour beaucoup de jeunes, Simone Veil c’est déjà de l’histoire et ça ne les touche pas plus que cela.

Ce n’est pas la dessus que l’on doit juger de ses qualités mais elle doit en tenir compte pour l’avenir dans une société qui poursuit sa dérive préoccupante où la forme prime de plus en plus sur le fond.

  Commentaires fermés sur « Yes la meuf is dead »!

La crise du yachting sur la Côte d’Azur !

Yachting

J’apprends que trois élus importants de la Région, Christian Estrosi, Renaud Muselier et Hubert Falco viennent de saisir le Président de la République pour l’alerter sur la crise dont souffre le yachting sur la Côte d’Azur.

On dirait qu’il s’agit d’une découverte ! Pourtant cette situation n’est pas nouvelle et ne se résume pas au surcoût des cotisations sociales pour le personnel de bord ou au coût d’un plein d’essence à 21 000 euros supplémentaire. C’est ce qui correspond ni plus ni moins qu’à l’addition moyenne que peut laisser ce genre de clientèle à quai en une soirée de libations diverses et variées.

Lorsque j’étais en charge de l’économie à la Région, j’avais précisément pris la mesure de la situation catastrophique de la filière et nous avions constitué un Pôle Régional de Développement Economique et Solidaire (PRIDES Yachting), vivement critiqué par Christian Estrosi qui m’avait accusé de faire du saupoudrage sur un secteur qu’il avait complètement ignoré au moment de sa réflexion sur les pôles de compétitivité.

En effet, plus de 75 % de la flotte mondiale des grands yachts mouille sur la Côte d’Azur pendant plusieurs semaines. Il est aberrant que seuls les commerces en bénéficient mais pas la filière.

Mais c’est la conséquence de l’irresponsabilité des élus qui n’ont pas anticipé le développement de la grande plaisance. Je me souviens de la bataille menée avec Vauzelle et Guerini (à l’époque) pour qu’une partie de la reconversion des chantiers navals de La Ciotat soit consacrée à la grande plaisance car il y avait sur place une concentration de savoir-faire et de main d’oeuvre qualifiée.

Nous y sommes parvenus, mais à quel prix car il fallait un nouvel investissement important, un ascenseur à bateaux pour les yachts de grande plaisance, qui ne faisait pas l’unanimité.

Quant aux Alpes-Maritimes, ne nous leurrons pas. Aucun élu n’a programmé de réserves foncières, ne serait-ce que pour développer les ports à sec, ou la réparation navale. Ils ont préféré faire construire des marinas par les promoteurs, ils en payent aujourd’hui l’addition. Il n’y a plus rien, mis à part une petite activité à Beaulieu et à La Bocca.

Ce qui se passe actuellement est logique. N’ayant pas suffisamment de structures capables de réparer et d’entretenir les yachts, les capitaines de yachts font route vers l’Italie, l’Espagne et de plus en plus vers la Tunisie qui fait émerger un pôle de réparation navale performant.

C’est tout un marché qui nous échappe, celui de l’entretien des yachts. Il est très important puisque la somme consacrée à l’entretien de ce type de bateaux correspond annuellement à 10% de la valeur d’acquisition du yacht.

Nous sommes bien loin d’un débat quasi idéologique sur le montant des cotisations sociales. Le danger, c’est qu’à la fin, les propriétaires de cette flotte aient envie de découvrir d’autres territoires plus proches des lieux potentiels de réparation. Un peu ce que décrivent nos trois élus fort déçus.

  Commentaires fermés sur La crise du yachting sur la Côte d’Azur !