Dominique Estrosi Sassone est-elle aussi responsable de la crise du logement social sur Nice ?

Depuis des années Dominique Estrosi Sassone tente par tout les moyens, au Sénat, de trouver une solution pour aider les maires (et notamment celui de Nice) à échapper à la loi SRU qui fête cette année ses 20 ans.
Cette loi impose aux communes 20 à 25% de logements sociaux.
Le maître mot assouplir veut dire tout simplement déroger à telle ou telle disposition de la loi. C’est ainsi que sont désormais comptabilisés les logements étudiants par exemple.
Quant à l’objectif de mixité, de qui se moque t’elle alors qu’elle a été adjointe au logement et à la politique de la ville pendant 12 années et qu’elle avait déjà une partie de cette responsabilité sous le mandat de Jacques Peyrat.
Cette absence de mixité sociale qu’elle dénonce, c’est avant tout son bilan.

C’est aussi ça les quartiers !

Hier soir à la Blackbox s’est déroulé le concert des talents du quartier. Un spectacle vraiment sympa d’une bonne tenue artistique mais qui a valu aussi par le message de Fraternité qui s’est dégagé tout au long de la soirée.
Je vous invite à voir le petite reportage de 21 photos qui suit, qui traduit l’ambiance de la soirée, tellement loin de tout racisme, qui montre au public combien la musique était fédératrice.

Souvenez vous la gratuité des transports pour les 18-25 ans toute la semaine, c’était une proposition de Nice au Cœur aux dernières élections municipales.

L’exécutif municipal y vient et annonce cette gratuité uniquement pour le weekend end.
C’est un premier pas. Mobilisons nous pour que cette gratuité devienne totale tous les jours de la semaine. Là ce serait une mesure significative pour la jeunesse niçoise !

Lettre au maire de Nice sur l’avenir du complexe sportif de Nice Mercantour

Mon attention a été appelée par plusieurs résidents du quartier des Moulins sur le devenir du complexe sportif de Nice Mercantour.
Les plans et les vidéos du site dédié au projet de la bretelle d’autoroute – http://www.nicecotedazur.org/…/amenagement-de-la…/17 – ne contiennent aucune évolution concernant ce complexe qui est toujours positionné à la fin des travaux. Aucune trace écrite de son éventuelle destruction n’est notée nulle part.
Or, si je vous écris, c’est que nous apprenons par les personnes s’occupant du complexe sportif Nice Mercantour – sis 114 bd du Mercantour – qu’il serait fermé fin août 2021. L’association de défense des Moulins n’a pas d’informations officielles non plus.
Aussi, pouvez-vous me confirmer officiellement cette décision ? Et, est-il exact que ce sont les établissements Peugeot qui viendraient s’y installer en lieu et place ?
A cet instant, aucun projet de relocalisation n’est prévu pour être effectif en septembre 2021 et se substituer au complexe sportif en place. Cela signifie que les résidents de Nice-Ouest, et plus particulièrement des quartiers des Moulins et Saint augustin, seront privés de la possibilité de s’évader par le sport. Ils perdront terrains de basket-ball, football, cinq terrains de tennis, 2 paddles, 1 squash ainsi que toutes les activités pour adultes (Pilates, HIIT, Stretching…) et enfants (Zumba, Fit Kids….).
Dans un monde et dans un contexte où le sport est indispensable à l’équilibre psychique de beaucoup, supprimer des complexes sportifs sans communication publique, sans plan de relocalisation, et durant la crise sanitaire actuelle, est une décision injuste pour beaucoup d’adhérents, mais aussi pour beaucoup de jeunes des quartiers.
Nous sommes aux antipodes des querelles de riches à propos de la Super Ligue, mais dans un quartier « politique de la ville » où il faut défendre le sport populaire et les infrastructures permettant sa pratique.
Une pétition a été mise en place – http://chng.it/G7SpjHVDwq – et compte à ce jour 910 signataires. Je soutiens cette action citoyenne et je vous serais reconnaissant de bien vouloir suspendre cette décision tant qu’une solution de remplacement n’est pas trouvée pour permettre aux citoyens des Moulins et de l’ouest de la ville de pouvoir continuer à pratiquer le sport.