Belle et émouvante cérémonie organisée à la gare SNCF de Nice en hommage aux victimes de la Shoah et en l’honneur des Justes des Alpes-Maritimes

Chaque année ce dimanche est l’occasion de nous rassembler autour du souvenir des milliers de déportés partis vers les camps d’extermination, notamment celui d’Auschwitz Birkenau.
Ce fut aussi l’occasion de faire une ferme mise au point vis à vis de ceux qui osent comparer le passeport vaccinal au port de l’étoile jaune, ce qui constitue une forme de négationnisme et de banalisation.

Hélène Geoffroy pour redonner une espérance aux socialistes !

Hélène Geoffroy s’est lancée dans un tour de France des fédérations. Aujourd’hui elle a fait étape à Nice. Nous l’avons accueilli pour un déjeuner au cours duquel elle a réaffirmé ses engagements et les lignes de fractures qui nous opposent au texte d’orientation présenté par l’actuel 1er secrétaire du PS, Olivier Faure.
Elle incarne la seule alternative possible à la stratégie actuelle du PS.
Pour les militants ce congrès sera celui de l’heure du choix :
– entre l’effacement du parti et son affirmation,
– une posture antisystème radicale ou une gauche de gouvernement
– la tentation différentialiste ou la gauche garante de la République universelle et sociale,
– Une écologie radicale qui exclut ou une transition écologique sociale qui fédère.
J’ai choisi cette voie, celle du renouveau et j’invite tous ceux qui sont concernés à faire de même.
Parce que c’est à nos électeurs en priorité qu’il faut redonner un espoir.

Grand Corps Malade : Du sur mesure pour la commémoration du 5eme anniversaire de l’attentat de Nice, du 14 juillet 2016

Gradins quasiment pleins pour la tenue du concert de Grand Corps Malade. Ce slameur inclassable, à mi chemin entre le poète et le chanteur, nous a régalé pendant 1 h 30.
S’il a repris ces derniers tubes  » mais je t’aime » ou « Derrière le brouillard », il a aussi rappelé qu’il était un slameur engagé capable de réagir à des faits de société. Il nous a rappelé que lorsqu’il s’agit d’injustice, il n’hésite pas à prendre les armes avec ses cartouches, ses mots.
C’est le cas de « Mesdames », un bel hommage aux femmes où il prend clairement position pour  » balance ton porc ». C’est aussi celui de « pas essentiel » en réaction aux mesures de fermeture des salles de spectacles. Ainsi que de la dernière, « les gens beaux », en réaction aux propos de Fabien Lecoeuvre « Qui voudrait d’un poster d’Hoshi dans sa chambre? »